Demande de visa à l’arrivée pour le Vietnam – Témoignage de voyageurs

comment faire la demande visa à l'arrivée

Demande de visa pour le Vietnam à l’arrivée testé par Arnaud et Delphine. Aujourd’hui je vous propose une interview exclusive d’un couple qui ont dit Adios Paris pour s »embarquer dans un voyage sans date retour. Leur première escale fut le Vietnam.

Demande de visa pour le Vietnam à l’arrivée, l’interview!

Bonjour Arnaud, peux tu te présenter aux lecteurs, qui es-tu, quels ont été tes voyages…?

Salut Kevin ! Le mois dernier, Delphine et moi avons quitté nos emplois en France pour débuter un Voyage à Durée Indéterminée (ou VDI) autour du monde.

Pendant mon 1er voyage en Asie du Sud-Est (Laos, Cambodge, Vietnam et Malaisie) j’ai compris qu’un long voyage en appelle toujours un autre. Alors cette fois nous avons fait fort : pas de contrainte (sauf notre budget bien sûr), pas de date de retour, pas de pression… la belle vie quoi ! Notre première destination fût le Vietnam que nous avons quitté il y a quelques jour pour le Laos.

Est-ce ta première fois au Vietnam, et d’ailleurs pourquoi ce pays?

obtenir visa arrivée pour le VietnamC’était mon deuxième voyage au Vietnam. La première fois j’y suis allé « entre potes ». C’est étrange car cette fois en voyageant avec Delphine j’ai l’impression que le regard des vietnamiens était différent : parfois des passants nous saluaient ou nous souriaient spontanément dans la rue !

Nous avons commencé notre VDI dans ce pays car lorsque nous avons choisi les billets d’avion les moins chers… c’est « Paris > Ho Chi Minh » qui est sorti vainqueur ! J’apprécie ce pays pour ses paysages (rizières, montagnes, et la baie d’Ha Long bien sûr) mais également pour ceux que certains voyageurs apprécient le moins au Vietnam: les vietnamiens eux-mêmes !

Tu as donc testé la demande visa pour le Vietnam à l’arrivée. Comment tu t’y est pris ?

En suivant le tutoriel que tu as rédigé sur ton blog nous avons fait une belle économie sur l’achat de nos visas ! C’est simple : une demande de visa pour le Vietnam coûte 70€ à l’ambassade vietnamienne en France, alors que la demande de visa « à l’arrivée » ne coûte que 50$/personne, soit env. 45€/personne.

C’est Delphine qui a réservé nos visas :

  • Elle a payé 15$ d’avance/pers. sur le site web dédié aux visas vietnamiens « on arrival » (en anglais)
  • Après confirmation de ce paiement, elle a reçu des documents à imprimer et à présenter dûment remplis lors de notre arrivée au Vietnam, accompagnée de quelques photos d’identité
  • A l’aéroport vietnamien, elle a confié nos passeports et nos dossiers au guichet « visa on arrival« .
  • 45 minutes plus tard un douanier nous a rendu nos passeports avec le visa contre les 35$/pers. restants.

Comment s’est passé ton arrivée à l’immigration?

Très bien ! Nous avons rapidement trouvé le guichet des demandes de visas pour le Vietnam « à l’arrivée » (à l’aéroport d’Ho Chi Minh) mais une vingtaine de voyageurs nous avait devancé. En 45 minutes d’attente, c’est long !

Nous avons pu doubler les voyageurs qui n’avaient pas emporté de photo d’identité et qui devaient attendre qu’un douanier ait le temps de les photographier et d’imprimer leurs photos.

Quelles ont été tes premières impressions une fois arrivée sur place?

demande de visa à l'arrivée, comment l'obtenirNous somme arrivé à l’aéroport d’Ho Chi Minh et nous avons rejoint le centre-ville dans un bus local. Pendant ce court trajet et nos premiers jours au Vietnam j’ai été étonné par les mêmes détails que lors de mon premier voyage :

  • Pour dire « non » les vietnamiens secouent les mains
  • Les conducteurs (scooter, voiture, camions) ont une notion très relative du code de la route. On pourrait plutôt parler de bon sens. Par exemple, les véhicules continuent de circuler aux feux rouges. Alors si vous voulez traverser, traversez et ils vous éviteront !
  • Au Vietnam on trouve du bon pain et des baguettes comme en France ! J’adore leurs sandwiches même si je ne sais toujours pas précisément ce qu’ils mettent dedans…
  • Les billets de train coûtent plus cher pour les étrangers ! Vous verrez même une mention « Etranger » écrite dessus
  • Facebook est bloqué au Vietnam. Heureusement il existe des moyens pour contourner le blocage

Une bonne adresse à partager?

Pas précisément. J’ai un gros coup de cœur pour le vieux quartier d’Hanoï et sa végétation qui s’attaque aux façades des immeubles. Les bâtiments sont moins haut que les buildings de Ho Chi Minh. J’aime aussi Hué avec la grande cité impériale ainsi que les temples et pagodes alentours.

Si tu devais donner un conseil aux futurs voyageurs pour le Vietnam?

demande de visa à l'arrivée pour le VietnamLes commerçants vietnamiens ne seront pas tendres avec vous. C’est un défaut que j’apprécie chez eux, car ils m’ont appris à mieux négocier. Soyez prêts à marchander plusieurs fois par jour, et toujours avec le sourire puisque là bas le premier qui s’énerve perd la face.

Des commerçants tenteront de vous vendre tout et n’importe quoi (du prix de la chambre d’hôtel aux simple cornet de pop-corn en passant par un trajet à l’arrière d’un scooter) au double du prix… voire carrément 10 fois trop cher !

C’est parfois difficile mais prenez la négociation comme un jeu dont vous devez apprendre les règles !

Je remercie Arnaud et Delphine pour avoir bien voulu répondre à mes questions. Avez vous aussi opté pour la demande de visa pour le Vietnam à l’arrivée? Seriez vous prêt à tester? Partagez vos réactions dans les commentaires.

Facebook Comments

Website Comments

  1. tunimaal @ Blog d'un Gaijin au Japon
    Répondre

    Je ne connaissais pas ce système ‘obtention de visa. Si j’avais dû aller au Vietnam j’en suis sûr que j’aurais payé le prix fort.
    Par contre dans les négociations dans la rue je pense que je les ferais s’énerver en premier LOL. J’aime bien ce genre d’ambiance où tu dois tout négocier comme ça, tout le temps. C’est vivant au moins. Je trouve ça mieux que de passer ses articles à une caissière qui les scanne et annonce le prix de manière non chalante

  2. LaurentDeBangkok
    Répondre

    J’avais un ami qui m’avais aussi parlé de ce système d’obtention de visa/lettre d’invitation payante par internet… A Bangkok, l’ambassade du Vietnam pratique 3 tarifs en fonction du délai que l’on désire pour l’obtention de ce visa (dans la journée, sous 24 heures et sous 72 heures)…!
    On m’avait parlé d’un point déroutant justement à l’aéroport d’HMC, il n’était pas écrit « visa on arrival » mais « visa on landing », confirmez-vous?
    Quant au marchandage avec les commerçants, c’est tout le charme de l’Asie du Sud-Est, et effectivement sans perdre la face! 😉

    • kevin
      Répondre

      Salut Laurent,

      Et bien je n’ai pas fait attention à la mention qui est écrite. Je te confirmerais ça la prochaine fois que je m’y rendrais.

  3. Florent
    Répondre

    Pour le visa à l’arrivée au Vietnam, il faut absolument arriver par avion, et dans l’un des 3 principaux aéroports du pays uniquement. Passer la frontière cambodgienne ou laossienne en bus ne se fait pas sans visa.
    J’ai obtenu un visa à l’arrivée en janvier dernier, j’ai eu quelques délais pour obtenir la lettre car c’était pendant le nouvel an chinois, mais je n’ai eu aucun problème.

    • Arnaud
      Répondre

      Effectivement le visa « à l’arrivée » ne fonctionne pas aux frontières terrestres. Nous avons croisé deux toulousains au Nord du Laos, qui revenaient bredouilles de la frontière vietnamienne après s’être fait bloqué l’accès au pays en absence de visa…

POST A COMMENT.